AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jeux Online : who is the boss ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kusanagi 95
Aspirant gamer
Aspirant gamer
avatar

Nombre de messages : 384
Chakra : 7572
Age : 39
Localisation : Val D'oise

MessageSujet: Jeux Online : who is the boss ?   Mer 28 Nov - 15:34

Jeux vidéo en ligne : quelle gouvernance ?

"Quelle gouvernance pour le jeu vidéo en ligne ?", c'est la question que s'est posé récemment le Forum des droits sur l’internet, qui vient de publier une synthèse en forme de Recommandation sur la question. Comme l'expliquent eux-mêmes les responsables de l'organisme, cette 25e Recommandation constitue "le premier rapport français qui étudie le phénomène du jeu vidéo en ligne dans ses diverses composantes : sociologique, économique et juridique". Il traite "de toutes les formes de jeux qui existent en ligne" (jeux en ligne massivement multijoueur, jeux occasionnels et consoles de jeu connectées à internet), à l’exception des jeux d’argent. Avec un raisonnement simple : "Le marché du jeu vidéo a véritablement explosé ces cinq dernières années. En France, selon l’Institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe (IDATE), ce secteur est en forte croissance avec une progression de + 16,3 % en 2006 pour 1,62 milliard d’euros. Aujourd’hui, 28 % des Français jouent à des jeux vidéo, dont un quart sont en ligne. [...] Face à ce développement, diverses questions se posent de la part : des parents, inquiétés par les aspects chronophages du jeu et par la méconnaissance de ces univers très prisés par leurs enfants ; des joueurs, qui souhaitent connaître les droits qu’ils détiennent, notamment sur leurs créations ; des éditeurs de jeu, en demande d’un meilleur encadrement des activités marchandes et publicitaires à l’intérieur des jeux et de mesures efficaces pour protéger les publics sensibles". Voilà ce qui motive ce fameux rapport...

Reste à savoir ce que l'on y trouve. En l'occurrence, beaucoup de pistes de réflexion (évidemment) et quelques propositions concrètes (heureusement). Comme celle de préconiser "d’introduire la notion de fatigue des personnages et de diffuser des messages d’information dans les fenêtres de dialogue" ou "la nécessité de traduire et localiser les règles des jeux". Sans oublier "la création d’un site sur le jeu vidéo, à l’initiative des pouvoirs publics, mutualisant les ressources d’éditeurs et d’experts, afin d’apporter aux parents et aux éducateurs une information claire sur les conséquences et les atouts de ce loisir". Voilà en substance la synthèse des propositions telle que l'on peut la trouver dans le communiqué publié sur le site de l'AFJV. Plus étonnant, c'est cependant dans un article de PC World que l'on trouve les suggestions les plus intéressantes, avec semble t-il la demande d'une adaptation du système PEGI aux jeux en ligne. On sait qu'il existe le PEGI Online, mais les rédacteurs de la Recommandation émise par le Forum des droits sur l’internet vont plus loin : ils demandent par exemple à ce qu'aucun jeu en ligne dans lequel il est possible d'envoyer des messages aux autres joueurs ne puisse être classifié +3 ou même +7. Ils ne pourraient être classifiés que +12 au minimum, si et seulement si une modération est "réellement effectuée" sur cet aspect du jeu. Ce qui - quand on connaît par exemple la dégénérescence des canaux de discussion dans un jeu comme WoW - n'est pas chose gagnée...

Source : Gamepro.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jeux Online : who is the boss ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La passion du jeu vidéo ::  :: La taverne des New-gen-